Le mont Kolima : Une porte ouverte sur le Fouta Djallon

Article : Le  mont  Kolima : Une  porte  ouverte  sur le Fouta Djallon
Étiquettes
12 août 2017

Le mont Kolima : Une porte ouverte sur le Fouta Djallon

situation géographique

Située à 6 km à l’Est du centre urbain de Labé, Kolima est l’une des deux montagnes qui couvent Labé.
deux  options s’offrent  au visiteur,la  route  Labé  -Tougué et  le  raccourci  de Fankala sur  la  route  de  Kaalan.

Ce raccourci présente  une pente abrupte de 12%, poussiéreuse en saison sèche et boueuse en hivernage.

Aperçu historique

crédit photo: Sally Bilal Sow

Kolima donc ,selon le récit enseigné et jalousement conservé par les 15 familles originelles qui ont grossi pour peupler la zone a été fondé par l’Aïeul commun Dian mo Tambarin originaire de Timbo. ( ancienne capitale du Fouta théocratique dans l’actuelle région de Mamou).
Dian mo Tambarin aurait migré sur  ces  lieux avec les siens à l’époque des guerres d’islamisation.
Les peuls portaient encore  des tresses.

Obnubilée par sa fortune ,son épouse échafauda un plan machiavélique pour se débarrasser de lui .
C ’est ainsi qu’elle prit discrètement contact avec des mercenaires pour l’aider à réaliser  sa  besogne..
Un jour ,feignant  changer les tresses de son  homme alors  que  le   couple  roucoulait  sur  un  arbre ,elle profita de cette intimité pour nouer les cheveux de l’homme aux branches de l’arbre, le laissant à la merci de ses hommes de mains.
Mais avant de mourir Dian mo Tambarin eut le temps de prononcer une prémonition :
« ce matin je m’en vais rejoindre mes aïeux mais saches que tu  mourras ce soir toi aussi »
Cette prémonition  se réalisera quelques heures seulement après sa mort.

La femme pressée de s’enfuir avec le  butin   fut  cueillie  par des hordes barbares qui lui ôtèrent la vie .
Pour les amoureux de la nature , la Kolima est  aussi  un  eldorado   où l’on peut trouver une forte  concentration d’animaux.

une  faune diversifiée

Gorilles,  singes rouges et noirs, boas et aussi des chimpanzés qui titillent les femmes du village à l’heure de la corvée d’eau  à  la  source située en hauteur.
Aujourd’hui deux clubs sportifs de la ville portent fièrement le nom de la montagne .

Kolima est aussi le nom de l’ancien palais de la culture aujourd’hui en ruines.

la première  exploration  des  lieux remonte à la  la  période  coloniale et  est  l’œuvre  de  scouts .

Le  sommet  de  la  Kolima serait aussi   un  beau  trait  d’union  visuelle  d’avec  le reste  du  Fouta.

Partagez

Commentaires