Devant la rivalité, la jalousie plie le coeur

Article : Devant la rivalité, la jalousie plie le coeur
19 août 2017

Devant la rivalité, la jalousie plie le coeur

A cette époque , les femmes venaient de découvrir les ‘’sere’’. Ces tontines doublées d’une obligation d’entraide mutuelle dans le bonheur comme dans le malheur.

Les Sere proliféraient et les grandes dames avaient toutes ou presque épousé la mode. Chaque sere avait son nom et surtout son uniforme et lorsque des rivales se rencontraient dans un évènement, les artistes et griots présents bénissaient l’instant.

Et voila que Ladji ,un gros Diakanké qui a fait fortune dans le commerce avait deux femmes.
Les deux femmes rivalisaient en beauté, en prestance et chacune était à la tête de son sere . Et comme si partager le même homme ne suffisait plus, il fallait s’affronter dehors.
Un jour, alors que la première épouse Assi était marraine d’une cérémonie de mariage ,un fait
Mais avant de vous dire qu’est ce qu’il s’est passé, je m’en vais rappeler que Ladji était cossu et généreux . A la fin de chaque mois il remettait à chacune de ces épouses une enveloppe de 1000 dollars pour les besoins du ménage.
Donc , le jour du mariage , alors que Assy était marraine ,sa coépouse Kady invitée également se mit sur son 31 et honora l’invitation .A cet instant ni l’une ,ni l’autre ne savait ce qui les attendaient.
Mais les femmes ,quant il est question de rivalité, elles sont dans leur élément et sont prêtes à faire des folies ……..
Le jour j ,rien n’avait été laissé au hasard et les Djely se donnaient à cœur joie.
Dans l’ambiance, les noms se succédaient sur les lèvres des animateurs. Il pleuvait des billets .
L’espace avait été chauffé à blanc et musique et rythme y étaient souverains.
Obséquieux, un animateur appela la marraine.
« mesdames et messieurs, merci de recevoir la grande marraine de ce mariage par vos applaudissements.
En plus d’etre la femme de Ladji dont les largesses inondent le quartier ,elle brille aussi dans le sere ‘’waray nawlaan’’. »
En signes avant coureurs du spectacle imminent ,deux femmes dans l’uniforme du sere de Assy se levèrent pour réclamer plus d’espace.
Les gens obtempérèrent flairant que ça pouvait être le moment crucial de l’évènement.
Le temps, lui-même suspendit son vol.
Et sur un air de Sayon Camara ,pleine de grâce ,Assy fit son entrée au cœur de courtisanes prodigues.
L’une d’elles avait-elle vu la rivale, Kady ?Nul ne le sait .
Mais ce qui est sûr , elles firent forte impression.
Les choses auraient pu s’arrêter là . Auréolée de son triomphe Assy avait le sourire .
Son nom était sur toutes les lèvres. L’animateur surexcité et inspiré appela aussi la seconde épouse de Ladji , Kady .Il y avait de la tension dans l’air.
Elle se leva, elle n’avait certes pas son sere sur place, pour riposter mais avait du cœur et de l’argent . Les 1000 dollars de Ladji entre autre.
Par esprit de neutralité , le dj ramena l’air sur lequel Assy avait dansé.
Seule , Kady prit son élan et commença à esquisser des pas de danse, en direction de la cabine technique. Plus elle avançait, plus des femmes acquises à sa cause venaient grossir le rang. Et comme tout à l’heure l’argent tombait.
Kady n’y alla pas de main morte non plus , d’abord les billets de 5000,puis ceux de 10000 tombèrent et dans la frénésie des louanges ,la bonne dame consciente qu’elle a fait forte impression décida d’abattre son joker.
Le joker dans ce cas avait la forme de 10 coupures de 100 dollars .
10 billets qui firent s’affaisser les dames de compagnie de Assy.10 billets qui arrachèrent l’admiration de l’assistance et l’incrédulité des animateurs. Et oui, la fête était finie ,pas un n’aurait renchérit après cette démonstration de force.
Arborant le sourire du vainqueur Kady reprit sa voiture et rentra. Le sourire aux lèvres mais sans l’argent de la popote.
En trois minutes, le temps d’une chanson elle avait claqué sa dépense mensuelle. Qu’allait- elle dire à Ladji ?……….

Partagez

Commentaires

TOUNKARA El .M
Répondre

Hahaha ,je rigole seul avec ton histoire remarquable.Finalement Kady qui se retrouve seule sans sous,ça me fait penser à ceux qui mise tout pour le tout au poker,au fond c'est un tremblement de cœur.Quelle audace pleine de vanité se faisant à contre cœur pour décrocher juste une renommé éphémère qui se savoure par des regret futur.C'est mon avis,car la suite devrait être amer en face de Ladji.(rire).Assy est la plus modérée et la plus éclairée des femmes apparemment dans cette péripétie.