lettre à mon grand père

Article : lettre  à  mon  grand père
25 juillet 2017

lettre à mon grand père

Je t’écris cette lettre pour m’enquérir de ton état d’outre tombe et pour savoir si tu es en pôle position là bas, toi qui as passé ta vie entre prières et méditations , tout ce que ma génération a du mal à faire actuellement.
Les cinq prières sont presque perçues comme une corvée difficile à relever pour beaucoup.
Ces valeurs cardinales que tu as reçues et léguées se sont effritées laissant place à une éducation pervertie par la quête du lucre.
Je ne dirai pas que tu as eu raison d’avoir rejoins tes ancêtres si tôt mais tu as de la chance d’avoir échappé à toutes ces perversions que nous vivons en ce moment surtout que le Fouta actuel n’a rien de commun avec celui de ton enfance.
Les planchettes sont sur le point de disparaitre sous le diktat des tablettes Apple ou Samsung , tu dois te demander c’est quel nom d’oiseau ça et bien saches que ce sont les miracles de notre temps.
Les filles portent maintenant des pantalons qui ont le don de mettre en valeur leur croupe et toutes se ressemblent et ressemblent à des fées endimanchées. Les garçons eux boivent comme des polonais et ne rêvent que de rejoindre l’Occident au péril de leur vie.
Quand tu étais petit la venue d’un véhicule était un évènement chez toi et tes amis ,tu me l’a conté mille fois , aujourd’hui c’est des engins de toutes les formes et dimensions qui peuplent la terre, avions, trains et voitures qui ont la taille d’animaux sortis droit du jurassique et capables de dévorer des litres entiers de carburant d’un trait mais qui ont la même voracité pour les espaces .
Grand père je sais que tu as connu des terres et des hommes, tu as connu des choses mais le téléphone que tu as connu avec une manivelle ou avec un clavier roulant , de bonnes âmes l’ont fait portable, de la taille d’une boite d’allumettes et tout le monde en possède un de nos jours . Surtout, ce que tu ne sais pas, le téléphone d’aujourd’hui est muni d’un appareil photo, d ‘un enregistreur et de bien d’autres fonctions, ce n’est plus l’époque ou aller chez le photographe était une vraie cérémonie qui nécessitait que chaque membre de la famille se mette sur son 31.
Grand père , ici le droit d’ainesse n’est plus qu’un lointain souvenir et mieux un père ne peut plus corriger ses enfants car ces derniers peuvent lui coller un procès au nom des droits de l’homme. Je t’imagine entrain de faire la moue.
Pour les mariages, le paquet de colas et la parole donnée ne sont plus gages d’une relation, il faut une villa, une voiture et un compte garni. D’ailleurs les mariages sont devenus éphémères que le divorce a pris des allures de norme. Un mariage ,de nos jours c’est l’occasion d’une folle saignée d’argent.
Comme chez les blancs, grand père le concubinage a pris du terrain et domine en durée les noces pures.
Le sexe n’est plus tabou grand père , à 14 ans les enfants ont presque tous toucher au fruit défendu, et certaines jeunes filles ont fait de la chose là leur fond de commerce, on peut se taper ‘’un porno’’ en un clic sur le net ah !!!!!!!!! je parle du net comme si tu savais ce que c’est ?tu as fait la grande guerre tu en as vu des choses je ne te vole pas ton mérite mais avoue que ça c’est de la colle pour toi !!!!
Et bien ce net c’est cette chose qui me permet de rester en contact avec mes amis des 4 coins du monde et qui me donne l’impression d’être avec eux, avec je m’informe, je communique et je me divertis une vraie révolution virtuelle.
Grand père en lisant cette partie je sais que tu tomberas des nues et que tu n’en croiras pas tes yeux, mais c’est vrai, sur terre les hommes ont perdu leurs repères au point de consacrer le mariage entre personnes de sexes opposés comme au temps de Sodome et Gomorrhe et le malheur est que cette tendance s’importe même chez nous aujourd’hui.
Grand père ,maintenant la foi est menacée parce que des personnes qui ont foulé les lieux saints osent encore forniquer avec des jeunes filles à peine nubiles, la plupart des leaders religieux ont opté pour la vie terrestre et vénèrent l’argent ,tous ou presque touchent des millions et conduisent d’énormes engins qui feraient rêver Al Capone.
Grand père j’ai plein de choses à te dire mais pour écrire je suis bloqué, ne t’inquiète point je vais à nouveau ressasser mes souvenirs pour t’écrire à nouveau.
Je ne sais pas s’il t’arrive d’apercevoir mon père parfois, en tout cas si tu le vois passe lui mon bonjour et dis lui qu’il nous a toujours manqué à mes frères et moi et dis lui qu’il aurait été fier de voir les hommes que nous sommes devenus. Dis lui que je me suis marié et le premier fruit de mon union porte son nom .
Passe aussi le salam à toutes tes connaissances, dis leur que nous vous rejoindrons bientôt fauché de façon naturelle par une maladie, un accident ou par une balle des sbires de Alpha Condé qui sèment la mort à chaque manifestation.
Je m‘arrête là ,tout en espérant que tu garderas jalousement ma missive , encore mieux que ces feuilles ces feuilles de mangue que je te donnais quand j’étais petit et qui te faisaient présager une imminente arrivée d’argent.

Partagez

Commentaires

TOUNKARA El .M
Répondre

Merci de nous avoir partagé ta lettre.
Ton style est fantastique et continue comme ça grand frère.
à bientôt.

PBK alias RAS SUL