Baba Wouro: Témoin de l’histoire des peuhls du Fouta Djallon

Article : Baba Wouro: Témoin de l’histoire des peuhls du Fouta Djallon
Étiquettes
6 juillet 2017

Baba Wouro: Témoin de l’histoire des peuhls du Fouta Djallon

En pular ‘’Baba wouro’’ signifie le maitre du troupeau lato sensu ce nom symbolise l’abondance et le prestige et l’histoire de cet instrument multiséculaire n’en est pas moins prestigieux.
Conçu en 1650 par un chroniqueur traditionnel Farba Hammady (Farba désigne les maîtres de la parole attitrés dont la connaissance fait l’unanimité et l’art de parler école AU Fouta Djallon).
Leur origine se confond souvent au passage du conquérant Elhadj Oumar Tall sous le règne de l’Almamy Oumar Barry dixième Almamy du Fouta et père des princes Alpha Mamadou Pathé et Bokar Biro.
Ainsi de père en fils l’instrument de Farba Hammady transitera par les mains de Farba Oumar son fils qui le léguera au sien Farba yaya Bendjou qui le laissera à Farba Keba qui à sa mort le laissera aux mains de son Garçon Thierno Yaya Sow qui berce jalousement l’ancestral instrument depuis un quart de siècle.
L’actuel gardien de ce patrimoine Thierno Yaya Sow nous a fait un petit laïus sur le nom donné à cette guitare traditionnelle : « partout où l’instrument a conduit les pas de mes aïeux ils ont rencontré de la bonne fortune et ont ramené des bœufs,car chez les peuhls rien n’égale ni ne surpasse le bœuf quant il est question de richesses . »
L’histoire dans sa course a vu parfois l’ancestral instrument de musique changer de costume et dans cette mutation la coutume exige l’immolation d’une vache de celle qu’on qualifie de rouge dans le terroir et dont la peau du front devra servir à faire un nouvel habit pour ‘’Baba Wouro’’.
Si des virtuoses de la parole ont laissé leur empreinte sur l’illustre instrument, celui qui aura sans doute vendu sa plus belle image est sans conteste Farba Keba son avant dernier usager car l’homme est l’auteur de grands classiques enregistrés et vendus aujourd’hui sous formes de cassettes.
Ces œuvres sont entre autre : récit de la vie de Bokar Biro Barry (dernier Almamy du Fouta),récit de la vie de Alpha Yaya Diallo (dernier roi de Labé encore surnommé par les griots ‘’Gallissa Sané’’ en référence des origines de sa mère princesse du Ngabou et fille du redoutable Dianke Waly’’,récit de la vie de Samba Gueladio héro peuhl dont les aventures sont innombrables et empruntes de courage et de témérité, mais aussi de nombreuses cantiques et louanges au Prophète Mohamed (PSL).
380 ans après sa conception ‘’Baba Wouro’’ est loin d’avoir achevé son cycle et s’impose comme un témoin vivant de l’histoire peuhle du Fouta Djallon de ses origines à nos jours.

Partagez

Commentaires